Skip To Content
Opel Team Suisse

«Opel Team Suisse»: nos sportifs 

 
Ils sont jeunes, ils sont en forme, ils sont ambitieux. Et ils sont les meilleurs talents dans leur discipline. C’est pourquoi Opel Suisse soutient activement Antonio, Elia, Sofia et Angelica dans leur carrière sportive. Ensemble, ces quatre jeunes sportifs forment l’«Opel Team Suisse». 
 

Angelica Moser et l’Opel Grandland GSe: 

un puissant duo! 

La vie d’Angelica 

Angelica Moser est toujours prête à bondir: cette Américaine d’origine vit à Macolin, est en master gestion d’entreprise à Berne et s’entraîne tous les jours pour atteindre ses objectifs sportifs. En effet, Angelica est avant tout l’une des meilleures perchistes du monde.
Elle vit son rêve, fidèle à sa devise «dream it, think it, jump it».

Le sport d’Angelica 

Dès l’âge de trois ans, Angelica savait qu’elle ne voulait pas seulement rêver, mais qu’elle voulait aller très haut. Adolescente, elle se lance dans le saut à la perche et devient, entre autres, championne olympique junior, championne d’Europe junior et championne du monde. En 2021, elle remporte le Championnat d’Europe en salle. Son objectif d’entraînement quotidien: utiliser sa force pour défier la gravité. 
 

Le Grandland Gse d’Angelica 

Pour Angelica, la force joue également un rôle important sur la route. En effet, elle se déplace beaucoup et a donc besoin de puissance sous le capot pour arriver à l’heure à ses rendez-vous. Mais il lui faut également une voiture capable de transporter ses perches de 4,5 mètres de long en toute sécurité. Avec le modèle haut de gamme Grandland GSe, elle a trouvé l’Opel parfaite. 
 

Antonio Djakovic et l’Opel Mokka Electric

– l’aérodynamisme au quotidien

La vie d’Antonio 

Son intérêt précoce pour la natation a demandé beaucoup d’efforts à Antonio, mais aussi aux membres de sa famille: se lever tôt et faire de nombreux allers-retours représente de gros sacrifices. Pour se rapprocher de la salle d’entraînement d’Uster, son père, lui aussi passionné de natation, a quitté son travail pour s’installer avec toute la famille dans la région de Zurich.  

Le sport d’Antonio 

Lorsqu’Antonio découvre la collection de médailles de son père à l’âge de six ans, l’ambition le gagne. Aujourd’hui détenteur du record suisse du 200, 400 et 800 mètres nage libre, il a un objectif clair: décrocher une médaille olympique en 2024 grâce à un entraînement rigoureux et à un aérodynamisme parfait, qu’il optimise par exemple en se rasant méticuleusement tout le corps avant le départ. 
 

Le Mokka Electric d’Antonio 

Antonio a passé beaucoup de temps dans les transports publics pour faire la navette entre l’école, son domicile et la salle d’entraînement. Au volant de son Opel Mokka-e personnel, il est désormais aussi à l’aise sur les routes que dans l’eau. Ce qui a convaincu Antonio dans son choix? L’aérodynamisme. Avec un cW de 0,32, le Mokka-e est l’un des meilleurs de sa catégorie. 
 

Elia Colombo et l’Opel Zafira 

– dynamisme sur les planches et les routes

La vie d’Elia 

Elia est la preuve vivante que l’on peut très bien devenir un véliplanchiste professionnel dans les Alpes suisses. Et qu’il n’y a pas de récompense sans travail. En plus de son entraînement quotidien, le Tessinois a obtenu en 2022 un master en gestion d’entreprise et finances à l’UZH. Depuis, il est reparti à la chasse: au vent et aux médailles.  

Le sport d’Elia 

La passion d’Elia pour la planche à voile a commencé à l’âge de huit ans. Le vent de la Maloja qui souffle sur le lac de Silvaplana lui a offert des conditions d’entraînement parfaites. Elia aime le dynamisme de ce sport et passe près de 200 jours par an sur sa planche. Son objectif sportif: les Jeux olympiques. Son objectif sentimental: la côte ouest de l’Australie. Son Opel Zafira ne pourra pas l’y emmener seul. 
 

Le Zafira d’Elia 

En tant que membre de l’«Opel Team Suisse», Elia n’est évidemment pas seulement rapide dans l’eau. Son Opel Zafira Life l’accompagne dans sa quête de la vague parfaite à travers toute l’Europe et reflète le dynamisme de son sport sur la route. De plus, le van offre suffisamment d’espace pour les planches d’Elia.  
 

Sofia Meakin et l’Opel Mokka

– de la constance à l’endurance 

La vie de Sofia 

À 14 ans, Sofia s’est rendu compte qu’elle aimait tenir les rames. Aujourd’hui, en plus de l’aviron, la Genevoise se passionne pour la cuisine et organise des événements avec un grand souci du détail. Pour concilier tout cela et le grand écart entre Genève et Lucerne, elle dépasse souvent ses limites, comme elle le fait dans le sport. Accompagnée par son fidèle Opel Mokka. 

Le sport de Sofia 

L’entraînement d’aviron est pour Sofia un défi quotidien de dépassement de soi. Trois fois par jour, cinq à six jours par semaine. C’est ainsi qu’elle espère se qualifier pour les Jeux olympiques de 2024. L’endurance est particulièrement importante pour Sofia, physiquement et mentalement. Et cette exigence, elle ne l’a pas seulement pour elle, mais aussi pour son véhicule. 
 

Le Mokka de Sofia 

Il était difficile de concilier les intérêts de Sofia, les 540 kilomètres hebdomadaires entre Lucerne et Genève, les exigences en matière d’espace et d’endurance. Mais pas impossible. L’Opel Mokka y est parvenu et convient parfaitement à la vie de Sofia. Il fait office de garde-robe et de moyen de transport, il lui fait gagner du temps et est endurant. Un accord parfait.